Créer son entreprise.



Patrice DEUMIE

Pourquoi créer son entreprise ?

Tout d’abord, un grand merci pour m’accorder un peu de votre temps.
Vous êtes plusieurs milliers à avoir téléchargé gratuitement mon livre et à l’avoir lu. Vous êtes encore plus nombreux à l’avoir acheté en librairie lors de sa sortie. Encore une fois, je vous remercie très sincèrement.

J’ai reçu des centaines de messages enthousiastes, chaleureux, écrit à peine le livre refermé, des éloges qui m’ont faites rougir de la tête aux pieds tellement j’étais gêné de recevoir autant de compliments d’un coup.

 Ces messages provenaient de toutes les régions de France ainsi que de nombreux pays européens. Mais aussi des quatre coins du monde, d’Asie, d’Amérique nord, du Sud, d’Afrique, d’Australie.

Bon, Quelque fois, au milieu, se trouve des avis négatifs, des critiques sur mon comportement de vie, on me reproche d’avoir dilapidé des fortunes, d’avoir été trop imprudent dans certaines situations, d’avoir été limite question honnêteté…

Ces critiques je les accepte, elles font parti du jeu, car à partir du moment où l’on s’expose, il faut être bien conscient que l’on ne peut pas plaire à tout le monde. Et puis, entre nous, c’est bien normal, je ne suis quand même pas le génie du siècle. N’est-ce pas ?

Alors Pourquoi est-ce que je m’adresse à vous, aujourd’hui ?

Parce que  Je suis sidéré par le nombre de personnes qui m’écrivent pour me dire combien ce livre leur a donné l’envie de se réaliser, de créer leur entreprise,  mais je le suis encore plus de constater,  que seulement 1 sur dix, se jette à l’eau. Les 9 autres, continuant de rêver…

Pourtant, ouvrir un commerce, créer une entreprise n’a jamais été aussi simple qu’aujourd’hui. Le statut d’auto-entrepreneur venant considérablement simplifier les choses, puisqu' il donne l’opportunité de se lancer sans avoir à s’acquitter préalablement de charges sociales.
Le portail de L’auto-entrepreneur 

Ce n’était pas le cas avant, ou il fallait cotiser avant même d’avoir engrangé le moindre euro.
Quelles sont donc les « bonnes » raisons qui vous empêchent de créer votre entreprise ? Le manque d’argent ou une réelle motivation ?

L’argent, on peut toujours en trouver, il existe tout un tas d’organismes qui sont prêt à aider tous porteurs d’un bon projet.

Comme par exemple le NACRE qui permet à des personnes sans emploi ou rencontrant des difficultés d'insertion durable dans l'emploi de créer ou reprendre une entreprise en bénéficiant d'un accompagnement dans la durée. Il y a aussi l’ACRE qui en plus de permettre une  exonération de charges sociales pendant un an, ouvre un droit automatique à l'obtention de chéquiers conseils (chèques pré-financés qui permettent de bénéficier d'heures de conseils à tarifs réduits auprès d'avocats, d'expert-comptables, de juristes, de consultants...)

Chose qui n’existait pas avant, Le crowdfunding, ou financement participatif, est aujourd’hui un moyen original mais efficace,   pour un projet qui souhaite collecter des fonds. Une autre adresse, Ulule

Bien souvent, les candidats à la création d’entreprises, s’arrêtent à cette première barrière. Considérant que puisque les banques ne prêtent pas, ce n’est pas la peine d’aller plus loin. Moi je vois derrière ce prétexte, un manque d’ambition…

La motivation, en avez-vous vraiment une ?  Car il faut avoir un réel désir de réussir pour se lancer dans le commerce. C’est un chemin très sinueux, semé d’embuches, de pièges insoupçonnables,  où le moindre faux pas, la moindre erreur de calculs peuvent vous mener tout droit dans le mur.

J’en sais quelque chose, à mes débuts, je me suis jeté corps et âme dans un business dont je n’avais aucune données sérieuses. Vous voyez de quoi je parle…Les pommes !

Croyez-moi, se retrouver au chômage, 6 mois à peine après avoir démarré son activité mais surtout en ayant au préalable, démissionné de l’administration, ça fait mal…

Mais à l’image des  gosses qui tombent de leur vélo,  la première fois qu’ils en font,  il y a ceux qui se remettent immédiatement en selle en serrant les dents, et les autres, qui partent chouiner, bouder, dans leur coin. (Non sans avoir au passage, balancé un coup de pied rageur dans l’objet tant convoité).
Il ne m’a pas fallu bien longtemps pour ré-enfourcher ma bécane, le temps de penser mes plaies et je suis reparti de plus belle, jusqu’au sommet de la colline…

Il se peut aussi, que vous souffriez de ce mal dévastateur, la procrastination. C'est-à-dire, de  l’art de remettre à demain ce que l’on peut faire le jour même. C’est une manie terrible, qui occasionne  beaucoup de dégâts dans le domaine de la création d’entreprise. Ceux qui en souffrent,  passent leur vie à ce dire qu’ils auraient pu faire ceci, faire cela, mais en fait, ils ne feront jamais rien.  Mon ami, Didier Pénissard,  professe une excellente formation pour en guérir. Découvrez là ici : En finir avec la procrastination

Et vous, comment vous situez-vous ? Avez-vous la niaque nécessaire pour devenir commerçant ?
Parce que si vous l’avez, je vous garanti que vous aurez une toute autre vie.

En attendant, je vous conseille de lire ce dossier très instructif sur la création d'entreprise :


Patrice

Enregistrer un commentaire